Ecole normale supérieure de Lyon
Les philosophes et la bible

Recherche avancée

Voltaire

Voltaire (1694-1778) défend en matière de religion des positions déistes, fondées sur la nécessité d’une explication de la structure du monde (L’univers m’embarrasse, et je ne puis songer / Que cette horloge existe et n’ait point d’horloger). Il est très critique à l'égard du christianisme, qu’il considère comme une superstition. Il souligne en particulier l’immoralité ou le ridicule de certains passages de la Bible, ainsi que l’impossibilité de la chronologie biblique (les annales des autres peuples prouvent que le monde est antérieur aux dates que l’on peut déduire des Écritures)

documents

  • La Bible enfin expliquée

    Source : Bibliothèque Diderot de Lyon

    Voltaire, Œuvres complètes. XXX. IX. Mélanges, Paris, Garnier, 1877-1885, in-8.
    "L'antiquité profane était anthropomorphite. Ce n'était pas l'homme qu'elle imaginait semblable aux dieux. Elle se figurait des dieux semblables aux hommes. C'est pourquoi tant de philosophes disent que si les chats s'étaient forgés des dieux, ils les auraient fait courir après les souris. La Genèse, en ce point comme en plusieurs autres, se conforme toujours à l'opinion vulgaire, pour être à la portée des simples (page 5, note 2)."

vidéos

  • Rousseau. La Révélation et les miracles
    durée 22:03'


Voltaire à 05:11'
  • Kant. Deux interprètes de l’Écriture : la pure religion de la raison et la science de l’Écriture.
    durée 29:21'


Voltaire à 19:22'
Contact

ENS de Lyon
15 parvis René Descartes - BP 7000
69342 Lyon Cedex 07 - FRANCE
Tél. : Site René Descartes (siège) : +33 (0) 4 37 37 60 00
Site Jacques Monod : +33 (0) 4 72 72 80 00

Nous contacter